Vous souhaitez créer une boutique en ligne ?

Site e-commerce international : 10 conseils pour réussir !

Site e-commerce international

Lancer son activité à l’international est une stratégie de croissance qui, bien qu’elle soit extrêmement excitante, est aussi assez délicate à mettre en place.

Si vous avez en tête d’offrir à votre entreprise une nouvelle dimension en élargissant vos frontières vous allez devoir vous préparer avec sérieux pour assurer la réussite de votre lancement à l’étranger.

Nombreux sont les marchands qui, comme vous, souhaitent passer à une étape supérieure en développant leur activité en ligne hors de leurs frontières. En effet, c’est à la fois l’opportunité d’offrir plus de visibilité et de succès à votre marque, mais aussi un excellent moyen d’augmenter considérablement votre chiffre d’affaires.

Afin de vous accompagner dans ce nouveau chapitre de votre entreprise, nous avons réuni dans cet article les 10 conseils qui vous permettront de développer sans accroc votre site e-commerce à l’international.


Créez une boutique en ligne dès aujourd'hui !

Bénéficiez d'un essai gratuit de 14 jours, sans engagement.


10 conseils à suivre pour développer votre site e-commerce à l’international

Développer son entreprise à l’international c’est à la fois lui permettre de rayonner plus largement et d’atteindre de nouvelles personnes, mais également d’accroître considérablement son chiffre d’affaires. Pour que vous puissiez vous lancer dans les meilleures conditions, voici nos 10 conseils pour développer votre entreprise à l’international :

  1. Faire une étude de marché
  2. Visiter le pays cible pour vous imprégner de sa culture et découvrir par vous-même si votre entreprise a du potentiel
  3. Adapter votre offre en fonction du pays de destination
  4. Vérifier que les produits ou services que vous souhaitez vendre sont autorisés dans le pays cible
  5. Localiser le contenu de votre boutique en ligne
  6. Mettre à disposition tous les moyens de réassurance locaux
  7. Trouver des partenaires logistiques locaux pour livrer et éventuellement stocker vos produits
  8. Prévoir une équipe du service client parlant dans la langue du pays cible
  9. Préparer le lancement de votre marque dans le pays en question
  10. Internationaliser votre marque étape par étape

1. Faire une étude de marché

Avant de lancer votre entreprise, vous avez déjà mené une étude de marché afin d’étudier la concurrence et de savoir si votre niche était porteuse ou non et si votre entreprise avait un avenir sur le long terme.

Eh bien, sachez que vous allez devoir vous atteler à nouveau à cette tâche dans le cadre de votre développement à l’international, et ce toujours dans l’optique d’évaluer vos concurrents potentiels, mais aussi pour déterminer les pays qui feront partie de votre stratégie d’internationalisation. Cette étude de marché vous permettra d’évaluer la viabilité de votre entreprise à l’international, de mieux comprendre vos nouveaux enjeux et d’apporter quelques modifications à votre produit et à votre stratégie commerciale si besoin.

2. Visiter le pays cible pour vous imprégner de sa culture et découvrir par vous-même si votre entreprise a du potentiel

Si l’étude de marché que vous allez mener doit vous apporter les réponses aux questions clés que vous vous posez concernant votre positionnement à l’international, vous allez tout de même devoir vous rendre dans le ou les pays que vous envisagez de cibler. Cette étape est extrêmement importante et ce, que vous ayez déjà visité le ou les pays en question. 

En effet, vous rendre sur place vous permettra de vous imprégner de la culture desdits pays, de la façon de consommer des locaux, des attentes de votre clientèle cible, mais aussi des modes de distribution.

Prendre le temps de découvrir le pays que vous visez sous ses différents aspects (économiques, culturels, politiques, etc.) vous permettra de vous rendre compte par vous-même des possibilités commerciales qui s’offrent à vous et du potentiel de ces dernières.

3. Adapter votre offre en fonction du pays de destination

Ce point fait directement écho à nos deux précédents points, car votre meilleure connaissance des pays que vous ciblez et de la façon dont les locaux consomment va vous permettre d’adapter votre offre, vos produits et votre façon de communiquer auprès de vos nouveaux prospects.

Un produit qui marche même très bien en France n’est pas la garantie du succès à l’international. Rien ne vous assure qu’il recevra le même accueil à l’étranger. Votre offre doit être adaptée aux besoins des locaux, mais aussi disposer d’une valeur ajoutée par rapport à un produit local qui servirait le même besoin. Prenez donc bien le temps de recréer des personas afin de parfaitement capter les besoins, les envies et les freins de vos nouveaux prospects.

4. Vérifier que les produits ou services que vous souhaitez vendre sont autorisés dans le pays cible

Cette étape est essentielle ! Pour vous éviter toute mauvaise surprise a posteriori, il est impératif que vous preniez le temps de vous renseigner sur la législation qui entoure le type de produit ou de service que vous vous apprêtez à commercialiser.

Les produits comme le CBD, les alcools ou encore la nourriture sont par exemple très encadrés et certains produits qui vous semblent pourtant tout à fait inoffensifs sont parfois interdits à la commercialisation dans certains pays, c’est notamment le cas des trotteurs pour bébés qui ne peuvent plus être vendus au Canada !

Enfin, informez-vous également sur les taxes de chacun des pays que vous ciblez.

5. Localiser le contenu de votre boutique en ligne

En tant que marchand, votre but est d’inspirer confiance à vos prospects et pour cela vous allez devoir traduire et adapter le contenu de votre boutique en ligne de façon qu’elle corresponde le mieux aux attentes des consommateurs locaux.

Plus encore, si vous en avez la possibilité, veillez à traduire tout le contenu que vous produisez, c’est-à-dire les newsletters si vous avez mis une campagne en place, mais aussi les publications sur vos réseaux sociaux.

Dans le cas où vous choisiriez d’internationaliser vos différents comptes sociaux, vous pouvez au choix créer des comptes locaux pour chacun des pays ciblés ou, si vos comptes principaux actuels sont rédigés en français, ouvrir simplement pour chaque plateforme un seul compte supplémentaire en anglais, ce qui vous permettra de toucher une plus large cible. Cette dernière option est idéale dans le sens où vous n’aurez qu’à gérer un seul compte supplémentaire.

Dans tous les cas, ce travail d’adaptation multilingue va nécessiter d’ajouter à votre équipe un poste dédié à cette mission. Si vous n’avez pour le moment pas les moyens d’embaucher une personne à temps plein pour gérer la traduction et l’adaptation de vos contenus, vous pouvez faire appel à un traducteur freelance en passant par exemple par des plateformes de mise en relation dédiées.

Toujours dans l’optique de faciliter le parcours client, n’oubliez pas de proposer un menu avec les devises de chacun des pays vers lesquels vous expédiez vos produits.

6. Mettre à disposition tous les moyens de réassurance locaux

Là encore, votre mission va être d’inspirer une totale confiance aux consommateurs. Pour cela, veillez bien à mettre en place sur votre boutique en ligne tous les moyens de réassurance locaux.

Cela passe notamment par le fait de proposer des moyens de paiement locaux, mais aussi de communiquer clairement sur les frais de livraisons et de douanes, c’est aussi préciser à quel transporteur local vous faites appel.

De même, pensez à bien vérifier la législation en vigueur dans le pays concernant la vente en ligne ou la protection des données. Si le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) a été mis en place en 2018 pour les pays de l’Union européenne, qu’en est-il pour les pays situés hors de l’Europe ?

7. Trouver des partenaires logistiques locaux pour livrer et éventuellement stocker vos produits

Ce 7ème point démontre une fois de plus l’intérêt que vous avez à vous rendre sur place, dans ce cas précis vous allez pouvoir partir à la recherche de partenaires logistiques qui pourront prendre en charge pour vous la livraison des commandes et pourquoi pas même le stockage de vos produits. Faire appel à des partenaires logistiques locaux est un atout pour vous et pour vos clients.

De votre côté, vous vous délesterez du stress des envois à l’étranger et minimiserez les risques liés aux transports internationaux (colis perdus, délais de livraison difficiles à gérer, etc,) et cela permettra à vos clients d’économiser sur les frais de livraison ainsi que sur les frais de douane !

De plus, sachez que certains transporteurs offrent la possibilité de payer les taxes induites par l’achat d’un produit à l’international ; vos clients n’auront ainsi donc pas de taxes à payer eux-mêmes à la livraison.

Bien sûr, ces taxes, vous devrez vous en acquitter indirectement auprès du transporteur, elles seront comprises dans votre forfait. À vous donc de répercuter comme vous le souhaitez ce prix dans la tarification de vos produits.

8. Prévoir une équipe du service client parlant dans la langue du pays cible

La satisfaction du client devant être au cœur de toute stratégie commerciale, il est impératif que vous puissiez fournir un service client de qualité.

Pour cela, nous ne saurions que trop vous conseiller de recruter des personnes capables de parler les langues de vos pays cibles. C’est à la fois une très bonne façon de rassurer vos clients et de leur offrir un service client de qualité, mais aussi un gain de temps énorme pour vos équipes qui n’auront pas à tenter de se faire comprendre dans une langue qu’ils ne maîtrisent pas parfaitement.

9. Préparer le lancement de votre marque dans le pays en question

Vous avez à présent toutes les clés en main pour assurer le lancement de votre marque à l’international. Vous allez pouvoir mener une réflexion globale sur les différentes stratégies à mettre en place, puis commencer par déterminer les différents canaux de vente à privilégier pour votre ou vos nouvelles cibles, les supports de communication les plus pertinents et les stratégies commerciales et marketing les plus adaptées à vos prospects internationaux.

10. Internationaliser votre marque étape par étape

Internationaliser une marque est une étape très importante pour une entreprise, c’est un tournant capital dans l’histoire de votre marque et si cette expérience est excitante elle doit tout de même se faire de façon réfléchie. Prenez donc tout le temps dont vous avez besoin pour bien analyser vos résultats au fur et à mesure et n’ayez pas à ajuster votre stratégie si vous en ressentez le besoin.

    Vendez vos produits et vos services à l’international avec Shopify

    Que vous soyez déjà marchand Shopify ou que vous vous apprêtiez à franchir le cap, sachez que vous avez la possibilité de vendre vos produits et vos services à l’international à l’aide de notre plateforme e-commerce. Pour en savoir plus sur la vente transfrontalière avec Shopify, rendez-vous sur notre centre d’aide.


    Créez une boutique en ligne dès aujourd'hui !

    Bénéficiez d'un essai gratuit de 14 jours, sans engagement.


    FAQ sur site e-commerce international

    Pourquoi lancer son site e-commerce à l’international ?

    Choisir de développer son entreprise à l’international c’est offrir à celle-ci l’opportunité de croître considérablement. En franchissant cette nouvelle étape vous allez pouvoir toucher de nouvelles personnes et faire rayonner votre marque auprès d’un nombre conséquent de prospects. Grâce à cette nouvelle visibilité vous allez naturellement augmenter vos chances de succès et faire croître votre chiffre d’affaires.

    Quels sont les enjeux de l’internationalisation de sa boutique en ligne ?

    L’enjeu majeur du développement d’une entreprise e-commerce à l’international est de s’ouvrir à de nouveaux marchés, de quoi permettre à celle-ci de gagner en popularité mais aussi et surtout de faire grimper son chiffre d’affaires. Ouvrir votre entreprise à l’international c’est lui offrir une nouvelle envergure.

    Quel pays choisir pour lancer son site e-commerce à l’international ?

    Le ou les pays que vous allez choisir pour vous ouvrir à l’international dépendra de plusieurs facteurs comme par exemple : le potentiel de votre produit ou service auprès des locaux ou encore la valeur ajoutée de votre entreprise par rapport à une entreprise locale.

    Which method is right for you?Publié par Maud Leuenberger. Maud est la rédactrice en chef du blog français de Shopify.

    Rédaction par : Caroline Lanau-Imbert.
    Image : Pexels