Vous souhaitez créer une boutique en ligne ?

Vendre ses produits sur Google Shopping : le guide

Guide Google Shopping

Lancées en 2012, les publicités Shopping font partie des annonces les plus cliquées sur le moteur de recherche de Google. Il faut dire que les annonces Shopping ont de quoi attirer l’attention des consommateurs à un moment crucial du parcours d’achat, quand ils sont en recherche active de produits. Pour nos marchands, Google Shopping offre l'un des meilleurs retours sur dépenses publicitaires de tous les canaux marketing.

Dans ce guide, nous vous expliquerons en détail comment configurer vos produits pour Google Shopping, comment bénéficier de ses avancées techniques et comment afficher vos produits gratuitement dans les résultats de recherche de Google Shopping. Nous vous montrerons également comment tirer parti des campagnes pour maximiser l’acquisition client, et comment booster votre visibilité Google Shopping avec Shopify.


    Créez une boutique en ligne dès aujourd'hui !

    Bénéficiez d'un essai gratuit de 14 jours, sans engagement.


    Google Shopping, qu’est-ce que c’est ?

    Google Shopping est un service hybride de Google accessible depuis son célèbre moteur de recherche. Google Shopping fonctionne donc comme un moteur de recherche, via la recommandation de produits physiques en lien avec la recherche de l’internaute, mais également comme un comparateur de prix et un site e-commerce sur lequel il est possible d’acheter des produits.

    Fort du succès de Google Shopping, Google a développé un format d’annonce spécialement conçu pour la promotion de produits et étendu la portée de ces publicités à tout son réseau display et aux sites de ses partenaires. 

    Comment fonctionne Google Shopping ?

    Pour mieux comprendre Google Shopping, intéressons-nous à 2 aspects clés : l’affichage des annonces et la configuration des campagnes publicitaires.

    L’affichage des publicités Google Shopping

    Les annonces Shopping sont les annonces de produits qui apparaissent dans les résultats de recherche Google.

    Aperçu des annonces Shopping dans les résultats de recherche de Google


    Aperçu des annonces Shopping dans les résultats de recherche

    Les annonces Shopping n'apparaissent plus uniquement dans les résultats de recherche standards de Google. Elles sont également visibles dans l'onglet Shopping, sur les sites web des partenaires, dans le service et les applications Shopping, sur YouTube et sur le Réseau Display de Google. La portée des publicités Shopping représente une vraie opportunité pour toucher de nouveaux acheteurs.

    Aperçu des résultats de recherche dans Google Shopping
    Aperçu des résultats de recherche dans Google Shopping

    Aperçu des publicités Google Shopping sur YouTube et sur le Réseau Display de Google

    Aperçu des publicités Google Shopping sur YouTube et sur le Réseau Display de Google

    La configuration des campagnes publicitaires

    Les campagnes publicitaires Shopping dans Google sont alimentées par deux plateformes : Google Ads et Google Merchant Center. Google Ads est l'endroit où vous gérez vos campagnes Shopping et où vous définissez vos budgets, gérez vos enchères, obtenez des informations et effectuez des optimisations. Google Merchant Center est l'endroit où votre flux de produits est stocké.

    La configuration et la gestion des annonces Shopping sont assez différentes de la configuration des annonces textuelles traditionnelles.

    Avec les annonces textuelles, vous créez des campagnes, des groupes d'annonces et des annonces axées sur les mots clés choisis.

    Avec l'onglet Shopping, Google utilise votre flux de produits, votre site et plus encore pour déterminer quelles requêtes de recherche déclencheront vos annonces. Pour cette raison, la configuration de votre flux de produits présente de fortes similitudes avec le référencement naturel.

    Le succès avec Shopping dans Google se résume en réalité à trois choses :

    1. Créer les annonces, les meilleures et les plus pertinentes possibles, grâce à un flux de produits optimisé.
    2. Construire une structure de campagne qui correspond au niveau de contrôle souhaité tout en tirant le meilleur parti de Google.
    3. Obtenir des données de reporting claires pour pouvoir prendre des décisions judicieuses d'optimisation et de croissance.

    Google Shopping est-il gratuit ou payant ?

    Pour soutenir tous les marchands face à la crise sanitaire et économique provoquée par la COVID-19, Google a annoncé en avril 2020 le retour des annonces gratuites sur Google Shopping. Si cette annonce est la bienvenue pour les nouveaux marchands et les jeunes marques qui se lancent dans le e-commerce, il faut néanmoins tempérer les ardeurs et bien comprendre qu’il sera toujours nécessaire d'investir dans de la publicité pour tirer le meilleur parti du trafic généré par Google Shopping. Les annonces sponsorisées seront toujours plus visibles et mieux placées que les annonces gratuites.

    Voici ce qu’il faut savoir.

    Les emplacements payants de Google Shopping

    Les positions les plus importantes dans les résultats de recherche Shopping resteront rémunérées. Ainsi, les résultats qui apparaissent sur la page principale des résultats de recherche Google sont presque toujours sponsorisés. Or, les produits mis en avant dans les résultats de recherche concentrent la grande majorité des clics.

    Annonces Google Shopping dans les résultats de recherche de Google

    Le référencement gratuit sur Google Shopping

    Les emplacements Shopping gratuits sont disponibles dans l'onglet Shopping et dans les résultats Google Images, Google Lens, etc. Depuis avril 2020, date à laquelle il a réintroduit les annonces gratuites, Google affirme avoir constaté une augmentation de 70% des clics et de 130% des impressions, en moyenne, à la fois pour les annonces gratuites et les annonces de l'onglet Shopping aux États-Unis.

    Cela semble impressionnant, et c'est le cas, mais le trafic provenant uniquement d'annonces gratuites peut être assez limité pour la plupart des marchands. Même dans l'onglet Shopping, les annonces les plus importantes sont toujours payées. La rangée supérieure des résultats de produits est une liste d’annonces sponsorisées, et les listes gratuites n’apparaissent qu’en dessous.

    Résultats de recherche Google Shopping

    Référencer vos produits gratuitement sur Google Shopping aura donc un impact limité, mais cela peut-être un petit coup de pouce pour les marchands qui se lancent. C’est un outil gratuit et en ce sens il serait dommage de ne pas chercher à en tirer profit.

    Programme « Acheter sur Google »

    Le programme « Acheter sur Google » vous permet de présenter vos produits aux acheteurs à plusieurs endroits et permet aux acheteurs d’acheter directement sur Google, comme son nom l’indique. Les produits éligibles affichent cette icône Buy on Google icon.

    Ils apparaissent dans les résultats de recherche Google, dans l'onglet Shopping, sur YouTube, dans Google Images, via l'Assistant Google et dans l'application Shopping. Acheter sur Google est une option basée sur une commission, dans laquelle Google perçoit une commission d’environ 12% selon les secteurs d’activités.

    Voici comment fonctionne « Acheter sur Google » :

    1. Un acheteur clique sur votre fiche et commande le produit,
    2. Google perçoit le prix total de l'article, plus la taxe de vente et tous les frais d'expédition applicables,
    3. La commande vous est envoyée via Google Merchant Center,
    4. Google vous paie pour la transaction,
    5. Vous emballez et expédiez le produit au client final.

    Pour être éligible à ce programme, Google a certaines conditions. Il souhaite une expérience d'achat cohérente pour tous les acheteurs. Si vous souhaitez en profiter, vous devez donc :

    • Accepter les retours pendant au moins 30 jours après chaque achat,
    • Traiter les remboursements dans les deux jours,
    • Suivre toutes les autres règles de la campagne Shopping.

    Comment vendre sur Google Shopping ?

    Alors, comment faire pour vendre sur Google Shopping en France ? Découvrez les étapes à suivre.

    Créer un compte Google Merchant Center

    Google Merchant Center est l'endroit où tout se passe. C'est également là que vous pouvez définir des règles de taxe et de livraison, qui sont toutes obligatoires avant de diffuser des annonces Shopping.

    Voici quelques conseils pour configurer votre compte Merchant Center :

    • Accédez à votre domaine. Vous devrez vérifier que vous êtes le propriétaire de votre site, puis le revendiquer pour une utilisation dans Merchant Center.
    • Paramétrez les taxes et frais d'expédition. Vous devrez configurer à la fois les règles relatives aux taxes et à la livraison dans les paramètres généraux de Merchant Center. Pour la taxe de vente, vous pouvez saisir directement vos tarifs ou sélectionner les pays dans lesquels vous facturez la TVA et permettre à Google de déterminer le taux. Pour la livraison, vous pouvez choisir entre un tarif forfaitaire (qui peut inclure la livraison gratuite), un tarif calculé en fonction des transporteurs que vous utilisez, ou un tarif basé sur une grille tarifaire ou des règles.
    • Associez Merchant Center à Google Ads. Sous Paramètres et annonces, cliquez sur Association de compte. Vous aurez besoin d'un identifiant Google Ads à 10 chiffres et vous devrez être connecté avec une adresse e-mail disposant d'un accès administrateur à Merchant Center et à Google Ads.

    Si vous ne possédez pas encore de compte Google Ads, nous vous invitons à consulter notre guide pour configurer un compte Google Ads.

    Faites la promotion de vos produits sur Google Shopping avec le canal Google de Shopify

    Le canal Google de Shopify permet aux marchands d'obtenir plus facilement que jamais leurs premières ventes grâce aux annonces Shopping. L'application Google pour Shopify vous aide à obtenir un flux opérationnel rapidement et à référencer vos produits plus simplement.

    Installer l’application Google Channel

    Fixer des objectifs et connaître vos chiffres

    La définition d'objectifs vous permet de rester sur la bonne voie. Voici quelques éléments à prendre en compte lors de la définition de vos objectifs :

    • Quel est votre objectif de retour sur les dépenses publicitaires (ROAS) ?
    • Souhaitez-vous construire une relation client ou faire une vente ?

    Quel est votre objectif de retour sur les dépenses publicitaires (ROAS) ?

    Pour chaque euro dépensé en publicité, combien de ventes devez-vous générer ? La réponse à cette question sera influencée par un certain nombre de facteurs : vos marges, la valeur vie client et vos objectifs de croissance, pour n'en nommer que quelques-uns. Pour simplifier les calculs, disons que vous vendez un produit pour 100€ et que votre marge est de 50€.

    Si vous deviez obtenir un retour sur les dépenses publicitaires (ROAS) de 100%, vous perdriez, car 100€ de ventes - 100€ de coût publicitaire - 50€ de coût des produits = - 50€.

    Donc, pour atteindre le seuil de rentabilité dans ce scénario, vous devrez générer 150€ de ventes pour chaque 100€ dépensé en publicités. En d'autres termes, cela représente 1,50€ de ventes pour chaque euro dépensé en publicités, soit 150% de ROAS. Si vous devez générer 3€ pour chaque euro dépensé en annonces, cela représente un ROAS de 300%.

    Sachez qu'un objectif de ROAS plus bas et plus agressif signifie que vous pouvez enchérir plus agressivement et générer probablement plus de volume de ventes grâce à vos campagnes Shopping. A l’inverse, un objectif de ROAS plus élevé et plus prudent se traduira par des annonces Shopping efficaces et ciblées à plus petite échelle. Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise approche.

    Souhaitez-vous construire une relation client ou faire une vente ?

    Il existe deux types de commerçants : ceux qui souhaitent générer des ventes (orientation transactionnelle) et ceux qui souhaitent construire des relations clients (orientation fidélisation). Les deux approches peuvent rapporter de l'argent, mais seule la deuxième peut vraiment créer une marque durable composée de clients auxquels vous pouvez revendre encore et encore et qui, espérons-le, vous recommanderont à d’autres acheteurs. L'onglet Shopping peut vous convenir dans les deux cas, mais votre approche dictera à quel point vous pouvez être agressif dans vos efforts d'enchères et d'optimisation.

    Lecture conseillée : Programme de fidélité, quelles offres proposer à vos clients ?

    Optimiser les informations de vos annonces

    Avis produits Google Shopping

    Sur Google Shopping, tout commence par un flux de produits. Le flux de produits recense toutes les informations que Google utilise pour créer vos annonces ou listes Shopping. En ce qui concerne les flux, vous pouvez créer un flux manuel à l'aide de Google Sheets. Ajoutez simplement les détails du produit au format requis par Google. Cette option est idéale si vous avez une poignée d’articles, mais n’est pas viable si vous avez un catalogue de produits plus fourni, car la saisie d'informations sur chaque produit demande un peu de travail.

    Dans ce cas-là, vous devez utiliser un gestionnaire de flux (comme Lengow, Shopping Feed, Channable, etc.), de façon à extraire automatiquement les données de votre catalogue de produits. C'est souvent la méthode préférée si vous avez des centaines ou des milliers de références. Pour cela, installez l’application Google sur votre boutique Shopify et connectez votre boutique en ligne et votre compte Merchant Center. Mais avant de commencer à créer votre première annonce sur Google Shopping, voici quelques conseils à prendre en compte.

    Lecture conseillée : Comment résoudre les erreurs les plus fréquentes sur Google Shopping ?

     

    Le titre du produit

    C'est sans doute la partie la plus importante de votre flux. Le titre de votre produit est important, car il (avec l'image de votre produit) communique instantanément à votre acheteur ce qu'est votre produit. Votre titre indique également à Google quel est votre produit, afin qu'il sache quand montrer vos produits aux acheteurs.

    Titres des produits dans les annonces Google Shopping

    Lors de la création du titre de votre produit, il est important d'utiliser le nom réel du produit, ainsi que votre mot-clé principal et d'autres informations importantes, telles que la couleur, le numéro de modèle, la taille… dans la limite de 150 caractères. Google accorde plus de poids aux mots qui apparaissent en premier dans votre titre, alors considérez attentivement votre structure et l'ordre des mots ici.

    Par exemple plutôt que d’écrire « Hybride - Sony A7II » privilégiez le titre suivant : « Hybride plein format - Sony A7 II boîtier nu ».

    Si vous utilisez un flux manuel, vous pouvez créer avec soin le titre du produit souhaité. Si vous utilisez un outil de gestion de flux, vous pouvez créer des règles pour associer différents attributs afin de former un titre plus performant.

    La description du produit

    La description du produit est une partie intéressante de votre flux. Ce champ est principalement visible par les acheteurs dans l'onglet Shopping. Votre description n'est pas visible sur la page principale des résultats de recherche Google, mais Google la scanne également pour lui donner un sens. Si vous optez pour des annonces gratuites, elles apparaîtront dans l'onglet Shopping, les descriptions sont donc essentielles. Rendez-les pertinentes et mentionnez un ou deux mots clés. Réfléchissez aux fonctionnalités et avantages les plus importants et mentionnez-les ici. Vous devrez néanmoins rester concis et précis.

    Descriptions des produits sur Google Shopping

    La catégorie de produits Google

    Pour votre catégorie de produits, vous devez choisir parmi la taxonomie de Google. Choisissez celle qui est la plus adaptée à votre produit pour aider Google à comprendre ce qu'est votre produit afin qu'il sache quand le montrer aux internautes. Par exemple, si vous vendez des robes, vous pouvez utiliser la catégorie Vêtements et accessoires. Mais il serait plus pertinent de choisir Vêtements et accessoires > Vêtements > Robes.

    Le type de produit Google

    Il s'agit d'un champ de forme libre, ce qui signifie que vous pouvez en faire presque tout ce que vous voulez. Il a également été démontré que les mots clés pour lesquels vous apparaissez ont vraiment un impact. Alors, utilisez-le à bon escient ! Nous vous recommandons de mettre vos principaux mots-clés dans votre type de produit. Le type de produit n'est pas visible pour les acheteurs, uniquement pour Google.

    Les images

    Plus que toute autre chose, l'image de votre produit influencera fortement le nombre de clics que vos produits obtiendront. Google préfère les images de produit avec un arrière-plan blanc uni, mais les images du produit dans son environnement fonctionnent également. N'oubliez pas que votre image apparaîtra sous forme de vignette, alors assurez-vous qu'elle soit correctement recadrée pour montrer les caractéristiques importantes de votre produit.

    Guide gratuit : Comment prendre des photos de vos produits vous-même

    Apprenez à prendre de belles photos de vos produits sans dépenser une fortune grâce à notre guide gratuit.

    Les annotations sur le prix soldé

    Si votre produit bénéficie d’une réduction, Google soulignera cette baisse de prix avec un encart « Promotion » sur votre produit. Cet encart a tendance à attirer davantage les clics des acheteurs, c’est pourquoi Google impose certaines conditions pour en bénéficier. Le but étant que les marchands restent honnêtes et ne fassent pas de fausses promotions.

    Google Shopping - Encart promotionnel

    Ainsi, Google exige que vous disposiez d'un prix de base que vous avez facturé pendant au moins 30 jours non consécutifs au cours des 200 derniers jours. Votre prix de vente doit alors être au moins 5% inférieur, mais pas plus de 90% inférieur.

    Les détails du produit

    C'est ici que vous pouvez fournir des informations supplémentaires sur le produit non couvertes par d'autres attributs. C'est un endroit idéal pour les spécifications techniques telles que les dimensions du produit ou la compatibilité s'il s'agit d'informations importantes et non couvertes ailleurs dans votre flux.

    Le prix

    Bien qu'une bonne image retienne l'attention, c'est généralement le prix qui a le plus d'influence sur le clic. Cela est particulièrement vrai si vous vendez un produit identique à vos concurrents. C'est également vrai si vous vendez des produits dans une zone où les clients sont sensibles aux prix.

    Dans ces cas, un prix plus élevé peut nuire gravement à votre annonce. Si votre produit est unique ou présente des avantages évidents par rapport à la concurrence, un prix plus élevé peut en fait aider à attirer les bons clics.

    Par exemple, un client qui vend des feux de véhicule personnalisés ciblera les acheteurs à la recherche de feux de qualité qui donneront à leur véhicule un aspect unique. Ils ne ciblent pas les acheteurs de bonnes affaires. Or, de nombreux consommateurs haut de gamme utiliseront les mêmes requêtes de recherche que celles utilisées par les acheteurs à bas prix. Dans ce scénario, un prix plus élevé par rapport à la concurrence peut vous aider à obtenir des clics qualifiés auprès de votre cible.

    Les autres éléments importants

    Que vous proposiez votre propre marque ou que vous revendiez celle de quelqu'un d'autre, vous devez indiquer la marque de chaque produit dans votre flux. De nombreux produits sont recherchés par marque, en particulier par des personnes ayant une forte intention d'achat. En outre, faire apparaître votre nom de marque dans vos annonces Shopping est bon pour vos efforts de branding.

    Si vous vendez des vêtements, vous devez fournir quelques points de données supplémentaires, notamment les suivants (pour une liste complète de ce qui est requis pour différents produits vestimentaires, consultez le guide de Google) :

    • Sexe : homme, femme, unisexe
    • Tranche d'âge : nourrissons, bébés, tout-petits, enfants, adultes.
    • Taille 
    • Type de coupe : standard, petite taille, grande taille, large, maternité, etc.
    • Système de tailles : EU, FR, US, etc.
    • Couleur

    Google exige par ailleurs les informations suivantes pour tous les produits d’un flux : marque, référence du fabricant (MPN) et code GTIN (code article international).

    Vous pouvez spécifier les taux de TVA et les pays dans lesquels vous vendez vos produits, ainsi que les règles d'expédition, dans les paramètres de compte de Google Merchant Center. Il est généralement préférable de définir des règles dans Merchant Center que de renseigner des champs pour chaque produit. Dans Merchant Center, vous pouvez configurer la livraison gratuite, la livraison forfaitaire et la livraison calculée par le transporteur.

    Enfin, n’oubliez pas ces 2 informations essentielles et obligatoires :

    • Disponibilité. Les options acceptées sont « en stock », « non disponible », « précommande » et « réapprovisionnement ».
    • État. Les options acceptées sont « neuf », « reconditionné » et « occasion ».

    Créez une boutique en ligne dès aujourd'hui !

    Bénéficiez d'un essai gratuit de 14 jours, sans engagement.

    Comment créer une campagne publicitaire sur Google Shopping ?

    Création de campagnes Shopping

    Il existe 4 façons de créer des campagnes publicitaires sur Google Shopping, et chacune a ses spécificités.

    1. Les campagnes Performance Max

    Si vous recherchez la configuration la plus simple et la plus rapide à mettre en place, alors les campagnes Performance Max sont la meilleure approche. Les campagnes Performance Max de Google ne nécessitent que quelques entrées pour commencer : un flux approuvé, un budget quotidien, un ciblage géographique et le ROAS souhaité. Vous pouvez également ignorer le ROAS cible spécifique et simplement choisir de maximiser la valeur de conversion.

    Après cela, Performance Max fait son travail. Performance Max s'efforce de générer des impressions et des clics de la part d'acheteurs potentiels tout en respectant votre budget quotidien et en visant votre ROAS cible.

    Avantages

    • Des campagnes qui fonctionnent bien
    • Configuration et gestion très faciles
    • Annonces de reciblage dynamiques

    Inconvénients

    • Visibilité des données limitées
    • Peu de leviers pour optimiser les performances (par exemple, il est impossible d’ajouter des mots clés à exclure ou de générer un rapport sur les termes de recherche).

    2. L'approche assistée (en partie humaine, en partie robot)

    Cette configuration hybride vous permet de tirer parti de la technologie d’enchère Performance Max, tout en gardant une part de contrôle et bénéficiant de données supplémentaires.

    Pour cela, choisissez une campagne Shopping standard, afin de bénéficier de tous les paramètres de contrôle tels que le réseau, le type d'enchères, etc. et vous activerez également les enchères Performance Max. Vous aurez ainsi un compagnon robot pour vous guider.

    Avantages

    • Bon équilibre entre contrôle et optimisation automatisée (par exemple des enchères)
    • Flexibilité avec la possibilité d’ajouter des mots clés à exclure, de lancer plusieurs groupes d’annonces dans une campagne ou de choisir ses réseaux
    • Bonne visibilité sur les données (rapport sur les termes de recherche)

    Inconvénients

    • Requiert un peu plus de temps et d’effort qu’une campagne Performance Max
    • ROAS cible activé seulement après avoir généré au moins 15 conversions au cours des 30 derniers jours (si vous n'atteignez pas ce seuil de conversion, vous devrez commencer par les enchères manuelles et passer ultérieurement aux enchères Performance Max).

    3. Le référencement gratuit dans Google Shopping

    Comme évoqué précédemment, il est possible d’être présent dans l’onglet Shopping et de référencer vos produits dans le comparateur Google Shopping et ce gratuitement. Le trafic généré sera certainement inférieur à celui des annonces payantes de Google Shopping, mais il serait dommage de se priver de cet outil.

    Un autre moyen de profiter de Google Shopping, en limitant l’investissement, est de proposer des annonces « Acheter sur Google ». Avec ce système, vous ne payez qu’une commission sur les ventes réalisées.

    Avantages

    • Aucun risque financier : vous ne payez une commission qu'en cas de vente avec le programme « Acheter sur Google ».

    Inconvénients

    • Visibilité limitée dans les résultats de recherche

    4. Générer du trafic en magasin grâce aux annonces produits en magasin

    Si vous possédez un magasin physique, vous pouvez utiliser les annonces Google Shopping pour attirer les acheteurs vers celui-ci. Les annonces produits en magasin s'affichent à côté des annonces Shopping standards et s'affichent lorsqu'un acheteur se trouve à proximité de votre magasin physique. Elles sont signalées par un message « En magasin » comme dans l'exemple ci-dessous.

    Exemple d'annonce Google Shopping "en magasin"

    Lecture conseillée : Click and Collect, notre guide pour proposer le retrait en magasin à vos clients.

    Bonus : renforcer l’efficacité de sa campagne publicitaire

    Pour rendre vos annonces plus attractives et optimiser l’efficacité de vos campagnes, nous vous conseillons 3 leviers : les promotions, les avis sur les produits et les annonces de remarketing dynamiques.

    Flux promotionnels / offres spéciales

    Si vous organisez une promotion ou offrez la livraison gratuite temporaire ou quelque chose de spécial, vous pouvez configurer un flux promotionnel qui met en évidence vos promotions avec le texte « Offre spéciale » souligné en bleu. Il comporte également une légende en haut de l'annonce mettant en évidence ce qu'est la promotion. Dans le cas des chaussures de course Adidas listées ci-dessous, il s'agit d'une réduction de 25%.

    Offre spéciale Google Shopping

    Lorsque vous cliquez sur « Offre spéciale », une fenêtre contextuelle apparaît avec un code de réduction à utiliser pour réclamer l'offre.

    Accéder à une offre spéciale Google Shopping

    Pour configurer cela, vous devrez créer un flux promotionnel. Pour ce faire, vous devez d'abord contacter un représentant Google Ads et demander à être ajouté à la liste blanche pour les promotions. Vous pouvez également remplir le formulaire d’intérêt pour les promotions des marchands.

    Avis sur les produits

    Les avis sur les produits peuvent avoir une incidence considérable sur les performances globales de vos campagnes Shopping. Pour intégrer les avis sur les produits dans vos annonces Shopping, vous devez obtenir l'approbation de Google. Commencez par remplir et soumettre le formulaire d'intérêt pour les évaluations de produits. Google vous contactera dans les 10 à 15 jours suivant la soumission pour vous indiquer les prochaines étapes à suivre pour diffuser les avis sur les produits avec vos annonces Shopping.

    Annonces de remarketing dynamiques

    Les annonces de remarketing dynamiques permettent à Google d'extraire des images et des informations de votre flux de produits pour diffuser des annonces de remarketing pertinentes aux acheteurs de votre site. L'idée est que Google alimentera les annonces de remarketing avec les produits consultés par un acheteur sur votre site. Pour découvrir comment créer des annonces de remarketing dynamiques, consultez cet article d'aide Google.

    Lancez-vous sur Google Shopping dès aujourd’hui !

    Comme vous pouvez le constater, pour tirer le meilleur parti des campagnes Google Shopping, il faut du temps, mais cela en vaut la peine. Les annonces Google Shopping fonctionnent, car elles connectent les acheteurs et les vendeurs de manière très efficace. Cela reste l'une des plateformes publicitaires les plus puissantes pour toucher de nouveaux acheteurs. 

    Les conversions sont la pierre angulaire de vos campagnes Shopping. Sans données de conversion, vous ne pourrez pas évaluer les performances ni optimiser vos campagnes. Il est donc important que vous vous appuyiez sur le code de conversion Google Ads plutôt que d'importer des conversions à partir d'une autre source, comme Google Analytics par exemple.

    Alors, lancez-vous, travaillez sur votre flux de produits pour vendre sur Google Shopping et créez quelques campagnes pour faire décoller vos ventes.

    Créez une boutique en ligne dès aujourd'hui !

    Bénéficiez d'un essai gratuit de 14 jours, sans engagement.


    FAQ sur Google Shopping

    Comment marche Google Shopping ?

    Google Shopping est à la fois un moteur de recherche de produits, un comparateur de prix et un format publicitaire. Lorsqu’un internaute effectue une recherche de produits sur son moteur de recherche, Google va afficher des annonces sponsorisées en lien avec la recherche. En cliquant sur l’onglet Shopping, l’internaute a alors la possibilité d’afficher tous les produits correspondants à sa requête et comparer les offres.

    Comment créer un compte Google Merchant Center ?

    Pour créer un compte Google Merchant Center, vous devez disposer d’un compte Google (un compte Gmail par exemple). Si vous n’avez pas de compte Google, la première étape est d’en créer un. Ensuite, vous pourrez suivre le processus d’inscription sur Google Merchant Center pas à pas. Vous devrez renseigner les informations de votre entreprise, les options de paiement proposées à vos clients, les plateformes que vous utilisez et vos préférences relatives aux e-mails.

    Pourquoi utiliser Google Shopping ?

    En tant que marchand, Google Shopping présente plusieurs intérêts. Premièrement, Google Shopping vous permet de référencer gratuitement vos produits dans son comparateur d’offres, depuis l’onglet Shopping. Google Shopping vous permet également de créer des publicités sur vos produits et de les diffuser auprès d’internautes en recherche active de vos produits. Vous êtes ainsi au bon endroit et au bon moment pour vendre vos produits.

    Comment mettre ses produits dans Google Shopping ?

    Pour mettre vos produits dans Google Shopping, vous devez créer un flux de produits avec les détails de vos produits au format requis par Google. Le flux de produits recense toutes les informations que Google utilise pour créer vos annonces ou listes Shopping. Il est possible de le faire de manière manuelle, à l'aide de Google Sheets par exemple. Vous pouvez aussi utiliser un gestionnaire de flux pour extraire automatiquement les données de votre catalogue de produits. 

    Which method is right for you?Publié par Maud Leuenberger. Maud est la rédactrice en chef du blog français de Shopify. 

    Article original par Brett Curry 
    Localisation : William Jezequel